Sous la pression de l'Union Européenne, le gouvernement à décidé de réformer une nouvelle fois les retraites, démontrant au passage l'inutilité de la réforme de 2010, pourtant annoncée comme celle qui sauverait le régime des retraites. Pour cela, Jean-Marc Ayrault préconise les outils traditionnels du libéralisme, toujours les mêmes leviers : hausse des cotisations, allongement de l'âge de départ, baisse des pensions. Les mêmes recettes qui ne marchent jamais.

Pourtant, même si l'urgence d'une réforme n'est pas démontrée, d'autres solutions existent, et celles-ci permettraient non seulement de pérenniser le système actuel, mais aussi de réaliser un nouveau progrès social. C'est à lire sur le site de L'Humanité.

Mais surtout, ne pas oublier : Manif le 10 septembre !