Ah ! Je les entend déjà tous les caciques de la doxa libérale bien-pensante. Jean-Marc Ayrault et François Hollande ont pris un risque en s'attaquant à la réforme des retraites, mais ils auraient réussi une reforme équilibrée. De fait tout le monde va être content, les uns parce qu'ils ont obtebnu une baisse du coût du travail, les autres parce que la CSG n'augmente pas ou bien parce que la pénibilité sera enfin prise en compte. Fariboles que tout cela ! Une fois de plus il va falloir regarder derrière le brouillard médiatique pour comprendre ce qui nous attend réellement.

Les cotisations patronales vont augmenter ? Bonne nouvelle en apparence. Mais en apparence seulement, parce que pour compenser cette augmentation le patronat a obtenu une baisse de ses cotisations en faveur de la politique familiale. C'est donc l famille que l'on sacrifie ! Mais que fait la droite ?

Les cotisations salariales vont augmenter ? Ben là rassurez-vous, il n'y a rien qui va compenser !

La pénibilité enfin reconnue ? Certes, mais le compte pénibilité n'est que la première étape vers une retraite personnaliséen, à la carte, contraire à l'idée de solidarité collective issue du Conseil National de la Résistance.

Ne nous faisons pas avoir ! Cette réforme est dangereuse ! D'autres solutions existent !

Le 10 septembre, tous dans la rue pour dire non !