27 juin 2021

Nomadland de Chloé Zhao

  Fern, une femme d'environ soixante ans, vient de perdre son mari. La ville minière où elle vivait au Nevada s'est vidée de ses habitants à la suite de la fermeture de la mine. Elle décide alors de tout quitter. Elle rassemble les quelques affaires qui comptent pour elle, prend son van et se dirige vers le sud. Elle va désormais rejoindre la communauté "nomade", ces gens qui, la plupart du temps suite à un accident de la vie, ont fait de leur véhicule leur domicile, et circulent à travers les Etats-Unis, vivants des petits... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 août 2020

"Tout simplement Noir" de Jean-Pascal Zadi et John Wax

Ce film a été la bonne surprise du début d'été. Sans que cela ait été bien entendu prémédité, il est sorti en salles dans un contexte politique adéquat, en plein pendant les manifestations lièes à la mort de Georges Floyd aux Etats-Unis et qui trouvent un écho important en France notamment avec la question des violences policières et l'affaire Adama Traoré devenue emblèmatique d'une cause.  Un film Français qui décide de prendre à bras le corps les questions fondamentales, et notamment identitaires qui traversent la société... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juillet 2020

"Dark waters" de Todd Haynes

L'adaptation cinématographique de grandes affaires ayant défrayé la chronique est presque un genre en soi aux Etats-Unis. Cela a d'ailleurs parfois donné de grands films populaires : "Les Hommes du président" d'Alan J. Pakula, "Erin Brockovich, seule contre tous" de Steven Soderbergh, et plus récemment "Spotlight" de Tom McCarthy et "Pentagon papers" de Steven Spielberg. Cependant, si "Dark waters" est à ranger dans cette catégorie, la surprise vient du nom du réalisateur, Todd Haynes. En effet, si celui-ci est probablement l'un des... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 13:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2020

"La Bonne épouse" de Martin Provost

  Voilà un vrai bon "feel good movie" à la française, vraiment drôle, bien joué, pas dénué de sens et de fonds et qui met vraiment la pêche. Pourtant, sur le papier cela sentait bon la caricature de la comédie bien franchouillarde : un scénario somme toute assez mince reposant sur une seule vraie idée que l'on pousse à l'extrême, un casting alléchant et au final un film qui tourne en rond après la première demie-heure. Sauf que là on en est loin. D'abord parce que Martin Provost est un grand cinéaste et scénariste (l'auteur... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 21:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mai 2020

La chanson d'Hélène (hommage à Michel Piccoli)

Il fallait absolument rendre Hommage à Michel Piccoli, un immense acteur à la carrière incroyable, à la filmographie impresionnante. Un acteur engagé qui de toute sa vie a eu le coeur à gauche et n'a jamais bifurqué. Un bel artiste, une belle personne. Pourquoi la chanson d'Hélène ? Parce qu'elle m'émeut à chaque fois que je l'entends, parce qu'elle est chantée par Romy Schneider une immense actrice elle aussi, et enfin parce qu'elle est tirée du film "Les Choses de la vie", un monument du cinéma français, un des plus beaux rôles de... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
05 avril 2020

Les SS frappent la nuit de Robert Siodmak

Voici un petit bijou qui m'était totalement inconnu. Il est actuellement trouvable en replay sur le site d'Arte qui a la bonne idée, en ces temps confinés, de garder disponibles un peu plus longtemps les films qu'elle propose. Quelle drôle d'idée cependant d'avoir changé le titre, et de ne pas avoir traduit littéralement le titre allemand, à l'instar de ce qu'ont fait les anglais ! "La Nuit quand le diable venait" (Nachts, wenn der Teufel kam), c'est quand même plus beau, plus poètique.   En 1944, un fervent militant... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 14:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2015

Le Temps des aveux de Régis Wargnier

L'histoire débute en 1971, dans la magnifique cité historique d'Angkor. François Bizot est ethnologue français qui travaille sur le site. Marié à une jeune femme Khmére et père d'une petite fille, ils vivent tranquillement, en harmonie avec les populations locales. Pourtant, leurs vies basculent lorsque François et deux de ses collaborateurs vont être capturés par les Khmers rouges. Ils vont être emmenés dans un camp de prisonniers dont le chef n'est autre que Douch. Le fameux Douch, celui-là même qui à la fin de la guerre dirigera le... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2014

Hippocrate de Thomas Lilti

Benjamin veut devenir un grand médecin, comme son père. A cette fin, il commence son premier stage d'interne dans le service de ce dernier. Mais la confrontation avec les difficultés du métier, avec les problématiques sociales qui s'immiscent dans l'hopital, avec les restrictions économiques, et surtout avec la mort, vont s'avérer plus compliquées que prévu. C'est Abdel, un interne étranger plus expérimenté, mais aussi aux convictions plus fortes qui va le prendre en main. Il s'agit d'une fiction, certes, mais pas seulement.... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2014

Les Combattants de Thomas Cailley

Les Combattants Bande-annonce A la suite de la mort de leur père, Arnaud travaille avec son frère dans l'entreprise familiale de menuiserie. Pas vraiment motivé par la situation, sa rencontre avec Madeleine va changer le cours de sa vie. Le jeune femme, jolie, sportive, très masculine dans ses gestes et ses propos, a une vision très pessimiste du monde dans lequel elle vit. Elle souhaite faire un stage commando pour se préparer à la fin du monde. Attiré par elle, Arnaud va s'inscrire dans le même stage et essayer de la séduire. ... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 14:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2014

Comrades de Bill Douglas

Paris est une ville formidable pour les cinéphiles. Le nombre important de petites salles dédiées à la cinéphilie qui résistent vaille que vaille, permet d'y voir ou revoir régulièrement des chefs-d'oeuvres ou des cinéastes oubliés. Ce fut le cas cet été (oui, j'ai mis du temps pour écrire ce billet), avec la ressortie du bijou de Bill Douglas : "Comrades". Bill Douglas est un immense réalisateur anglais un passé dans les oubliettes de l'histoire. Pourtant, il est un peu l'inventeur du cinéma social anglais qui nous plaît tant en... [Lire la suite]
Posté par leunamme à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :