Bradley Mannings risquait jusqu'à 60 années de prison, il ne sera finalement condamné qu'à une peine de 35 ans, c'est à dire l'équivalent de la peine maximum dans la plupart des pays occidentaux. 35 ans ! Et pourtant, Bradley n'a tué personne, ce n'est pas un "sérial killer", il n'a même pas fait de placements financiers frauduleux entraînant la faillite d'une banque et le monde dans une crise financière sans précédent.

Non, Bradley Mannings a oeuvré pour le bien public. Il a livré des documents diplomatiques à Wikileaks qui les a publié, permettant ainsi au monde entier de connaître les dessous de la politique mondiale. Ce qu'a révélé Mannings, c'est le fond de la pensée de nos dirigeants, c'est ce qu'ils voudraient bien que nous ne sachions jamais, alors même que du haut de leurs fonctions, ils sont payés pour que nous soyons informés librement. Bradley Mannings est un lanceur d'alerte de niveau, et il vient d'être considéré par la justice militaire comme le pire des criminels.

La même sanction dans n'importe quel autre pays du monde aurait soulevé des tombereaux d'indignation des médias comme des politiques. Dans le cas présent, l'information est traitée avec dédain, quant au monde politique, il l'ignore complètement. on nous bassine toute l'année que les Etats-Unis, le modèle capitaliste sont en plein déclin, mais c'est à ce genre de signes que l'on voit qu'il n'en est rien . Ou alors, si leur puissance décline, les autres puissances occidentales ont encore conservé leu comportements de vasseau bien serviles.