On ne répétera jamais assez à quel point ce qui se passe en ce moment en Espagne est enthousiasmant. Parce que ce mouvement est spontané, parce qu'il se produit en dehors de toutes organisations politiques ou syndicales, parce qu'il peut-être considéré comme la continuité des révolutions arabes. Mais aussi et surtout, parce que contrairement à toutes les manifestations que nous connaissons depuis 30 ans, il ne s'agit pas d'un mouvement de défense des acquis, mais d'une révolte basée sur l'espoir retrouvé d'un monde meilleur. L'utopie ferait-elle enfin son retour en politique ?

La situation de la jeunesse espagnole n'ayant rien de spécifique, on peut espérer que ce mouvement s'étende ailleurs en Europe. Cela semble bien parti en Italie. Et en France ? Il y déjà eu de petits rassemblements place de la Bastille ce week-end, mais d'autres sont prévus cette semaine dans les grandes villes françaises. D'ores et déjà, il y a un site pour coordonner toutes les actions : Réelle démocratie maintenant !