La période des voeux n'étant pas terminée, on peut donc encore en faire. Bon, ce ne sera pas exactement des voeux, mais plutot toute une série de choses qui pourraient constituer selon moi le monde idéal. Je sais, cela va paraître un peu utopiste ou naïf, mais de temps en temps il est bon d'être utopiste ou naïf. Et puis, ce blog s'appelle bien rêver de nouveau, non ?

Bon, allez, je me lance. Un monde idéal, ce serait :

- Un monde sans frontières : ces dernières sont de fait une aberration, une  invention des puissants pour mieux asseoir leur pouvoir. Aujourd'hui, leur rôle est de servir de barrière pour protéger les pays riches de ces millions de pauvres qui rêvent simplement d'une vie meilleure.

- Un monde où les règles économiques et sociales seraient les mêmes pour tous, partout : c'est la base même de la mondialisation libérale actuelle qui s'appuie sur l'absence de droits et de règles dans les pays pauvres ou émergents pour remettre en cause ceux qui existent ailleurs.

- Un monde où le droit à la santé, à l'éducation et à la culture seraient gratuits et garantis pour tous, partout : le maintien dans l'ignorace et dans la dépendance médicale est un des piliers sur lequel repose le capitalisme mondiale. Une population qui ne sait ni lire ni écrire est une population corvéable, une population qui ne peut se soigner est une population corvéable. Il faut en finir avec ces servitudes.

- Un monde où les croyances et les cultures de chacun seraient respectées : la méconnaissance, l'ignorance de l'autre sont les ferments sur lesquels reposent la peur, la haine et le mépris. Ce sont elles qui permettent d'entretenir les guerres.

- Un monde qui serait respectueux de l'environnement et de la planète : Ce point est primordial, mais à mon sens il ne peut intervenir qu'à la condition que tous les autres soient réalisés.

- Un monde où le droit à la paresse serait reconnu : parce qu'il faut en finir avec la dictature du travail.

J'avais prévenu, c'est naïf, pourtant, il me semble que ce sont des principes simples qui devraient servir de ligne de conduite à n'importe quel dirigeant digne de ce nom.

Sur le web :

ici berlin revient sur la journée franco-allemande, passée un peu inaperçue.

vachane fait le point sur le front de gauche dans son département à l'aube des cantonales.

La gauche alternative choletaise s'insurge contre la campagne pro nucléaire d'AREVA.

va-pieds-nus publie un très beau texte sur le divorce vu par un enfant.

nouvel épisaode du journal des tueursnet.

Baroin face à Guillon, c'est très drôle, c'est sur Canal plus et c'est chez turandot.

a tort ou a raison dénonce les injustices du système fiscal.